Francis Ponge & Jules Romains

Qualité de Jules Romains

D’un sexe très défini, ni grec ni latin, masculin, français, mois populaire que montagnard.
Moins gaulois que Rabelais, moins parisien que Molière, moins bourgeois que Flaubert, un peu plus sentimental que ceux-là.
Il parle à haute voix dans un air léger de montagne. Il tient à la terre par les pieds. Il n’est pas soucieux.
Sa demeure aux générations est une anfractuosité d’un confortable nature.
Frère jovial, aîné qui tient du père !

*

Extrait de  » Deux textes sur Jules Romains » . Nrf/Gallimard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s